Jardins de la Sous Préfecture

• La loi du 2 juillet 1852 en prononçant enfin la suppression des fortifications du Havre, permit de créer le boulevard Impérial (aujourd’hui boulevard de Strasbourg) inauguré par Napoléon III et l’impératrice Eugénie le 5 août 1857 et la construction des principaux bâtiments du Havre (le nouvel hôtel de ville en 1859, la sous-préfecture en 1860, les casernes en 1870, le palais de justice en 1876, la bourse en 1878 et le théâtre cirque en 1887).

• La Sous-préfecture occupe un hôtel construit en 1859, pour remplacer l’ancienne Sous-préfecture implantée dans le quartier Saint-François.

• Inaugurée le 6 août 1860, la sous-préfecture, de style Louis XIII (architecte : Louis Lemaitre), fut construite par le département et fut jugée en son temps « assez mesquine ». Elle est cependant l’un des rares monuments que la dernière guerre a épargné, ce qui lui permit, à la Libération, le 7 octobre 1944, de recevoir le Général de Gaulle qui prononça, sur le perron, une allocution « simple et humaine » devant la foule des Havrais venus l’accueillir.

• Nommé par décret du président de la république, le sous-préfet, dans l’arrondissement du Havre et au nom du préfet de la Seine-Maritime, veille au respect des lois et règlements, coordonne l’action des services de l’Etat, participe au développement, notamment social et économique, assure la concertation avec les élus.

• Depuis 1800, 84 sous-préfets se sont succédés. Actuellement, le 85ème M. François LOBIT a été nommé sous-préfet du Havre depuis le 1er septembre 2015.